Famille d'accueil : quel est son rôle ?


Acte demandant de l'exigence, les familles décidant d'ouvrir leur foyer à des enfants dans le besoin s'endossent avant tout d'une tâche particulièrement gratifiante et protectrice. En effet, en tant que famille d'accueil, vous vous engagez à apporter un certain équilibre physique, psychologique et émotionnel.

Lorsque la décision de placement d'un mineur en situation de danger entre en vigueur, celui-ci se fonde sur le fait que chaque enfant a le droit de bénéficier d'éducation, de soins et de soutien.

Devenir famille d'accueil

Dans la vie d'un enfant ou d'un adolescent, votre rôle de famille d'accueil est particulièrement important. À titre de tuteur, vous prenez effectivement en charge l'enfant ou l'adolescent jusqu'à l'amélioration de sa situation familiale. Afin d'assurer le bien-être du placement, un plan d'intervention est établi au préalable.

Dans quelles situations doit intervenir une famille d'accueil ?

Il existe de nombreuses conditions dans lesquelles l'intervention d'une famille d'accueil est nécessaire. Cela peut partir de problèmes financiers de la famille biologique à des problèmes éducatifs ou de santé des parents.

Vous pouvez aussi accueillir un enfant une partie de la journée dans les cas où ses parents manquent de temps dû à leurs horaires de travail. Aussi, dans les situations les plus difficiles, une tutelle courte durée peut être envisagée. Cela sera le cas si les parents ne sont pas aptes à s'occuper de leur enfant (pendant une hospitalisation par exemple). Il existe également la longue tutelle, qui, celle-ci, s'applique lorsqu'il est impossible d'estimer à quel moment l'enfant pourra retourner auprès de sa famille biologique.

De quels membres se compose l'équipe d'accueil ?

L'accueil d'un enfant ne vous demande pas seulement d'ouvrir votre logement. En effet, vous serez toute une équipe constituée de plusieurs membres essentiels au bien-être de l'enfant. Cette équipe est constituée des parents de la famille d'accueil, du travailleur social, et des parents biologiques si ceux-ci peuvent être inclus de n'importe quelle manière. Le conseiller de l'enfant, son enseignant et son médecin peuvent également être consultés.

Ensemble, votre rôle est d'offrir à l'enfant ainsi qu'à sa famille toutes les chances possibles de se réunir.

Quelles difficultés pour une famille d'accueil ?

Accueillir un enfant n'est pas une tâche sans encombre. En tant que famille d'accueil, il est probable que vous rencontriez quelques difficultés. Que cela concerne les liens affectifs ou éducatifs, vous serez confrontés à de nombreuses difficultés. Ainsi, vous devrez commencer par apprendre à mettre des limites dans les liens affectifs établis avec le ou les enfants accueillis.

Il vous faudra savoir réagir de manière adaptée face aux comportements délicats du ou des enfants. Si les visites avec les parents biologiques sont autorisées, vous devrez savoir faire face aux émotions ou aux comportements plus ou moins difficiles après chaque visite.

De quoi doit être capable une famille d'accueil ?

Votre statut de famille d'accueil est avant toute chose relié au ministère du Développement social. Cet organisme impose certains prérequis avant de pouvoir vous confier un ou plusieurs enfants. Effectivement, le ministère s'assure que vous êtes capable, entre autres, de faire preuve de patience face au caractère de l'enfant, que vous puissiez l'accueillir, mais surtout que vous puissiez l'aider à grandir.

Significativement à votre rôle de famille d'accueil, vous pourrez ainsi être comparé au renouveau d'un enfant. De nombreux enfants et adolescents en difficultés familiales ont d'ailleurs une meilleure enfance et un plus bel avenir grâce à leur foyer de placement.

fr ch be ca